Le yumi est l'arc japonais utilisé au kyudo et yabusame.

Le yumi, arc long, a une forme particulière : l'arc est exceptionnellement long, 2,21 m pour une taille standard, et proportionné à l'alonge (yasuka) du tireur. C’est un arc composite, constitué d'un lamellé de bambou (madake) et de bois (haze). Les possibilités restreintes de flexion du bambou a obligé la conception d’un arc long.
Cet arc est asymétrique, c'est-à-dire que sa poignée est positionnée à environ 2/5 de la longueur, plus précisément, la poussée de la main sur l'arc est positionnée en extrême et moyenne raison (nombre d'or). Pour équilibrer son ouverture, la branche basse est plus puissante que la plus longue. La raison de son asymétrie reste complexe. Plusieurs pistes ont été proposées:
• En premier lieu pour permettre le tir à cheval yabusame, l’archer peut ainsi passer l’arc au-dessus de l’encolure du cheval.
• Pour permettre aux fantassins avec un genou à terre de tirer, les autres restant en position debout. Cette possibilité densifie le front des archers.
• Une autre piste propose une position fondamentale de la main dans les bud?, le poing doit être maintenu dans l’alignement de l’avant bras, la forme de l’arc est la résultante de la position oblique de la prise de la main.
• Une raison encore envisagée est l’origine de l’arc primitif, une longue branche bandée d’une corde. La longueur de la branche évite la rupture de la branche. Le diamètre dégressif de la section de l’arc demande une prise d’arc décalée du centre pour équilibrer la résistance des branches haute et basse

nagamaki - naginata - nodachi - ono - otsuchi - tsurugi - tessen - yari - yumi - liens - commander une arme

Le Yumi
yumi

Armes-japonaises.com - 1, chemin du bocage - 18500 Marmagne