Sur le côté du katana, se trouvait parfois une réplique miniature de celui-ci. C’est d’ailleurs la raison de son nom, ko signifiant petit. Il servait à tous les usages courants du bushi, pour tailler ou couper des petites choses, comme la plume d’une oie afin d’écrire son dernier poème avant le suicide rituel. On repère son existence à la présence d’un second trou dans la tsuba, le kotsuka-bitsu, qui se situe de l’autre côté de la poignée par rapport au kogai. Mais c’était surtout une petite arme, de jet ou de pique.

nagamaki - naginata - nodachi - ono - otsuchi - tsurugi - tessen - yari - yumi - liens - commander une arme

Le Kogatana
kogatana

Armes-japonaises.com - 1, chemin du bocage - 18500 Marmagne